Pau Casals

Biographie

Chronologie

1926
En mai, il fonde l’Associació Obrera de Concerts (Association ouvrière de concerts), organisation indépendante qui entend mettre la musique à la portée de la classe ouvrière.
1927
En mars, il donne un cycle de concerts à Vienne à l’occasion du centenaire de Beethoven.
Le 19 avril à Barcelone, Eugène Ysaÿe dirige la Symphonie héroïque et le Triple concerto de Beethoven, à l’occasion du centenaire de la mort du compositeur, avec Thibaud, Cortot et Pau Casals.
La ville du Vendrell le nomme fils émérite.
1928
Le 26 février au Town Hall de New York, il donne son dernier concert comme soliste aux Etats-Unis, accompagné par Nicolai Mednikoff au piano.
La relation entre Pau Casals et Susan Metcalfe se détériore et débouche sur une séparation définitive.
1931
Le 11 mars, décès de Pilar Defilló, mère de l’artiste, à Sant Salvador.
Proclamation de la Deuxième République espagnole, le 15 avril.
Il dirige la Neuvième Symphonie de Beethoven avec l’Orchestre Pau Casals et l’Orfeó Gracienc au Palais de Montjuïc à Barcelone, pour célébrer la proclamation de la République.
1933
Ses derniers concerts en compagnie de Jacques Thibaud et Alfred Cortot mettent fin à une association de vingt-sept ans.
Il prend part au Festival Brahms de Vienne aux côtés d’Huberman, Schnabel et Hindemith.
Pau Casals décline l’invitation de Wilhelm Furtwängler qui lui proposait de jouer avec le Philharmonique de Berlin pour la saison 1934. Dans une lettre à Bronislaw Huberman, il manifeste son intention de ne plus jouer en Allemagne « tant que la vie musicale n’y sera pas libre ».
1934
Il est nommé Docteur honoris causa de l’Université d’Edimbourg, en même temps qu’Albert Schweitzer.
Il reçoit l’hommage de la ville de Barcelone, qui le nomme fils adoptif, lui remet la Médaille de la Ville et inaugure l’avenue Pau Casals.
1936
Le 28 juin marque la fin de la dernière saison de l’Orchestre Pau Casals.
Le 18 juillet, le soulèvement militaire le surprend en pleine répétition de l’Orchestre Pau Casals au Palais de la Musique catalane.
Malgré la situation d’instabilité qui prévaut en Espagne et l’imminence de la Guerre civile, Pau Casals poursuit ses tournées en Europe et en Amérique du Sud et ses concerts de bienfaisance pour réunir nourriture, vêtements et médicaments.
De 1936 à 1939, Pau Casals enregistre les Six suites pour violoncelle solo de Johann Sebastian Bach pour le label EMI.
1938
En février, début d’une tournée en Afrique du Nord.
Le 19 octobre 1938, il donne au Théâtre du Liceo de Barcelone ce qui sera son dernier concert en Espagne, au profit de la Société d’aide aux enfants.
1939
Départ en exil fin janvier, à la suite de l’occupation de Barcelone par les troupes du général Franco.
L’Université de Barcelone le nomme Docteur honoris causa.
Le 28 mars, concert au Royal Albert Hall avec l’Orchestre symphonique de Londres au profit des enfants réfugiés.
Après un court séjour à Paris chez Maurice Eisenberg, il part pour Prades où il loge dans une chambre du Grand Hôtel, d’où il lancera une campagne de soutien aux réfugiés espagnols avec son ami, le poète catalan Joan Alavedra.
1940
Le 13 juin, l’armée allemande entre dans Paris. Avec Francesca Capdevila, Pilar Casals et la famille Alavedra, Pau Casals décide de quitter la France et d’embarquer à Bordeaux sur le Champlain qui fait route vers les Etats-Unis.
Sur le point d’embarquer, le Champlain est bombardé par les Allemands et le groupe s’en retourne à Prades, où Pau Casals s’installe Villa Colette avec Francesca Capdevila et les Alavedra.


La Fondation Pau Casals

Avinguda Palfuriana, 67
43880 Sant Salvador, El Vendrell

Le musée: +34 977 684 276
La Fondation: +34 933 192 021

Fax. +34 977 684 783


 · W3C WAI-AA, WCAG 1.0 · valid XHTML 1.0 · valid CSS · Créé par Signia