Pau Casals

Biographie

Chronologie

1958
La deuxième édition du Festival Casals de Porto Rico, auquel prend part Pau Casals, a lieu au printemps.
Le 24 octobre, il donne un concert devant l’Assemblée générale de l’ONU à New York à l’occasion de la Journée des Nations Unies, sur invitation du Secrétaire général de l’organisation, Dag Hammarskjöld. Radiodiffusé dans plus de quarante pays, le concert s’accompagne d’un appel à la paix de Pau Casals, enregistré quelques jours plus tôt à Genève. Cet épisode en fera un symbole de la lutte pour la paix dans le monde.
Nominé au prix Nobel de la paix.
1960
Au printemps, il donne un cycle de master-classes au Département de Musique de l’Université de Californie à Berkeley.
En juillet, son ami le pianiste Rudolf Serkin l’invite à diriger un cycle de master-classes à l’Ecole de musique d’été de Marlboro, dans le sud du Vermont (EUA), une manifestation qui deviendra un rendez-vous annuel de 1962 à 1973.
Le 17 décembre, création de l’oratorio El Pessebre au Fort de San Diego, à Acapulco.
1961
En avril, il fait un séjour de trois semaines au Japon, où il donnera un concert aux côtés de son élève Takeichiro Hirai.
Lors de son premier déplacement en Israël, en septembre, il est membre du jury du IIIe Concours international de violoncelle Pau Casals et prend part au IIIe Festival de musique d’Israël.
Le 13 novembre, il donne un concert à la Maison Blanche sur invitation du président John Fitzgerald Kennedy.
1962
Le 19 avril, Pau Casals profite du concert de l’oratorio El Pessebre, au Memorial Opera House de San Francisco, pour annoncer son intention de se lancer dans une croisade personnelle pour défendre la dignité humaine, la fraternité et la paix.
Durant les dix années suivantes, il dirigera El Pessebre dans le monde entier, ce qui constituera sa principale activité musicale durant les dernières années de sa vie.
1963
Le 24 octobre, l’Orchestre du Festival Casals et le Chœur de l’Orchestre de Cleveland interprètent El Pessebre au siège des Nations Unies, à New York.
Le président des Etats-Unis, John Fitzgerald Kennedy, lui décerne la Médaille de la Liberté.
1965
Le 15 avril, il dirige El Pessebre au Carnegie Institute of Technology de Pittsburgh (EUA), puis les Concertos de Brandebourg de Johann Sebastian Bach, dans le courant du mois.
L’année se poursuit sur ses activités habituelles : Festival Casals de Porto Rico en mai, Festival de Prades en début d’été, Académie d’été de Zermatt en août et Ecole de musique de Marlboro à l’automne.
1966
En septembre, Pau Casals dirige El Pessebre à Saint-Michel de Cuxa.
En décembre, son 90e anniversaire lui vaut de nombreux hommages publics, parmi lesquels on citera l’hommage rendu par les Catalans à Molitg, où se produisent les Nens del Vendrell, un groupe de folklore catalan, et l’hommage de Porto Rico, où une réception est organisée dans la cour de la Fortaleza, en présence du vice-président des Etats-Unis, Hubert Humphrey.
1967
Le 21 octobre, à l’occasion de le Journée des Nations Unies, Pau Casals dirige El Pessebre au Constitution Hall de Washington D.C., sur invitation de l’Organisation des Nations Unies. Après le concert, il aura un entretien avec le président Lyndon B. Johnson à la Maison Blanche.
1971
La France lui décerne la Grande Croix de l’Ordre National du Mérite.
Composition de l’Hymne des Nations Unies.
Le 24 octobre, il prend part au concert de la Journée des Nations Unies, au siège de l’Assemblée générale à New York. A cette occasion, il dirige pour la première fois l’Hymne des Nations Unies et reçoit la Médaille de la Paix des mains du Secrétaire général, U Thant.
1972
Le 3 juillet, Pau Casals et son épouse, Marta Montáñez, créent la Fondation Pau Casals dans le but de transmettre à la Catalogne l’ensemble du legs que le maître gardait dans la maison de Sant Salvador.


La Fondation Pau Casals

Avinguda Palfuriana, 67
43880 Sant Salvador, El Vendrell

Le musée: +34 977 684 276
La Fondation: +34 933 192 021

Fax. +34 977 684 783


 · W3C WAI-AA, WCAG 1.0 · valid XHTML 1.0 · valid CSS · Créé par Signia